Notre histoire

18e siècle

Au 18e siècle, le nord de la ville de Québec n’était qu’une région d’arbres, de lacs et de montagnes faisant alors partie de la seigneurie de Duchesnay.

Après la conquête du Canada par les Anglais en 1759, la région fut renommée le « Waterloo Settlement », inspiré du nom de la célèbre bataille belge.

C’est au milieu du 19e siècle que l’Écossais Archibald Simons décide de s’installer dans ces terres du nord, loin des berges du Saint-Laurent, afin d’y fonder sa famille et faire prospérer son entreprise. Comme de nombreux colons, il doit composer avec le dur labeur des lieux sauvages, défricher sa terre et bâtir sa maison que l’on retrouve, encore à ce jour, sur le rang du Brûlé de cette région maintenant connue sous le nom de Lac-Beauport.

La nature, les grands pins, le lac et la montagne sont source d’inspiration

En 2005, les fondateurs d’Archibald sont interpelés par le Lac-Beauport de la même façon qu’il a charmé les premiers arrivants. La nature, les grands pins, le lac et la montagne sont source d’inspiration et ils se lancent à la conquête d’un concept alors inexistant dans la région, celui de microbrasserie joint à un restaurant, permettant d’offrir à ses clients une expérience tout à fait unique.

Avec en tête les valeurs de l’époque des conquérants, ils choisissent de bâtir leur entreprise autour de l’importance de famille et de la cuisine authentique.

Ils créent donc une famille de bières qui, selon la légende, sont à l’image des femmes qui ont marqué la vie d’Archibald Simons.

C’est pourquoi, les bières de la microbrasserie Archibald portent toutes l’empreinte de femmes afin de rendre hommage à toutes celles qui participaient au succès familial, alimentaient les ventres creux …et les innombrables histoires racontées auprès des foyers.

Aujourd’hui nos restaurants sont des lieux où il fait bon partager en famille et entre amis, de boire, manger, rire et danser comme aux temps du Waterloo settlement.